• Il est de notoriété publique que ce chanteur est mort dans un tragique accident d'hélicoptère, en suivant le Paris-Dakar. A croire que le pilote était tellement impressionné d'avoir ce grand artiste à ses côtés, que cela lui a mis une pression si considérable, et cela l'aurait poussé à faire une erreur. Bref, il est, peut-être, moins courant de savoir que, en cette année 1986 (le 14 janvier précisément), l'icône avait 34 ans, sachant qu'il est né le 5 février 1952. Le "choix" - si l'on peut dire - de ce lieu est probablement un hasard, puisqu'il passe sa scolarité à Pau, ce qui n'est pas vraiment dans le même coin. Il faut dire, aussi, que dans sa famille où la foi était entraînante, la structure patriarcale de la cellule  a fait que le clan a dû être souvent balloté, ce qui n'est pas si facile quand il y a 6 enfants. Et c'est ainsi que celui dont on étudie la biographie c'est retrouvé dans les Pyrénées-Atlantiques : en effet, quand son père a été muté en Algérie, il a dû intégrer un pensionnat laïque. Dès lors, il ne faut pas s'étonner du fait qu'il s'est mis à détester l'institution, à cause de laquelle il a dû en arriver à cette conclusion : Dieu serait ringard. C'est, peut-être, ce renoncement forcé du spirituel qui lui a donné ce mal-être qui ressort, parfois, dans ses textes. Toutefois, il a réussi a bien tirer profit de cette impiété régnante : il y a lieu de croire que, s'il avait continué à suivre scrupuleusement l'office religieux, il en serait resté au stade de la chorale paroissiale. D'autant que, pour lui, le chemin vers le succès a été difficile, avec plusieurs échecs, au départ. Heureusement qu'il a réussi a se faire épauler par une maison de disques qui l'a bien aidé, avant de signer chez une major. Cela s'est soldé par une courte carrière de 8 albums, qui sont riches en tubes.

    Pensez-vous qu'il y a de quoi regretter la carrière de Daniel Balavoine ?


    1 commentaire
  • Cet article a le mérite de mettre les choses au clair : il s'agit, en fait, de Beyoncé Giselle Knowles, et il ne s'agit pas d'un pseudonyme. Cette suspicion de tromperie vient, peut-être, du fait que le prénom est peu commun, puisque, en l'occurrence, c'est le nom de jeune fille de sa mère, qui - il faut le préciser - est créole, de Louisiane. Cependant, l'information la plus importante, concernant la naissance de la chanteuse, est qu'elle vit le jour le 4 septembre 1981, à Houston, au Texas, Comme tous les enfants, ses parents - le père est producteur de musique et la mère est costumière (ainsi, le fruit de leur union était déjà plongée dans le milieu artistique) - lui ont commencé par lui faire suivre une scolarité classique, au sein de l'école locale, qui à proposé à la petite fille de mieux appréhender la danse. Cela nous amène à l'année 1988, alors qu'elle a 7 ans. Elle commence, dèjà, a faire parler d'elle dans le journal du coin. Ainsi, l'habitude qu'ont les journalistes de s'intéresser aux jeunes générations n'est pas forcément une simple sympathie envers la marmaille. C'est 2 ans plus tard que, avec des amies, elle formera un premier groupe, avec lequel elle connaîtra, par la suite, un échec. Toutefois, grâce à cela, elle et ses copines sont remarquées, si bien qu'elles partent sur la côte Ouest des Etats-Unis tenter leur chance. Mais ce n'est pas là que le succès les attend, et il faut encore attendre quelques années pour que, sur la côte Est, elles trouvent leur bonheur. Et, dans le cas présent, ce destin extraordinaire est largement représenté par 4 albums solo, et, en tout, par 16 Grammy Awards, ainsi que par 11 passage devant la caméra.

    Pensez-vous que la carrière de Beyoncé Knowles est prometteuse ?


    votre commentaire
  • Ce groupe nous vient du Canada : de Montréal, précisément. Aussi, il est important de dire que ces 5 membres sont québecquois. Ils ont, donc, tous des noms français, même Jeff et Chuck, qui, respectivement, sont, en fait, Jean-François et Charles-André. Mais, vu que ces prénoms composés sont longs à prononcer, c'est tout naturellement - très certainement - que l'influence anglaise (dans ce pays rattaché au Commonwealth) à dû bien vite leur imposer un diminutif, comme avec les William, que la société appelle Bob. Du reste, ce quintette est plutôt homogène, au niveau de l'âge, puisque, entre le plus vieux et le plus jeune, il y a 3 ans d'écart : ils ont entre 30 et 33 ans. C'est, donc, alors qu'ils étaient tout jeune que l'aventure a commencé : en 1995. Et, en plus, ce n'est pas ceux qui ont le plus l'expérience de la Vie qui ont été à l'origine du mouvement de regroupement : 3 d'entre eux se sont laissés entraîner par les 2 instigateurs, qui, peut-être, ont bien senti que leur duo ne serait pas suffisant à conquérir le Monde. C'est pourquoi leur formation initiale n'a pas duré, malgré une production musicale tangible. Mais, l'important est que, entre eux, les individus ont su rester fidèles, et c'est ce qui nous permet de connaître, aujourd'hui, ces 5 personnes. Car il y a lieu de croire qu'elles n'ont pas perdu de temps, en faisant une chanson dès 2001, et un album sorti l'année suivante. Depuis, on en comptabilise 4, plus divers autres formats. Enfin, disons que leur origigine géographique leur a permis de toucher, et la Francophonie, et l'Anglophonie.

    Souhaitez-vous continuer à faire les beaux jours de Simple Plan ?


    votre commentaire
  • Ce rappeur n'est peut-être pas aussi connu que certains artistes, étant donné que, par exemple, sa biographie n'a rien d'entraînant. Certes, il n'y a rien de honteux à savoir que Thomas Gerard Idir est né le 26 juin 1980 à Paris, en ayant, par son père, des origines kabyles. Il est, par contre, plus malheureux d'apprendre qu'il a fait plus d'un an de prison à Fleury-Merogis, pour tous ces démêlés avec la Justice. A ce propos, son analyse n'a rien de faux, quand il déclare que cette épreuve l'a investi d'une rage indescriptible, qui l'aura poussé jusqu'au statut qu'il a acquis aujourd'hui. Il faut dire, aussi, que, pour en arriver là, il a été bien entouré. Déjà, il faut dire que le fait que sa famille s'installe aux Ulis (91) quand il avait 4 ans a été, pour lui, une chance, puisque c'est dans cette ville qu'il rencontrera - 10 ans plus tard - une jeune fille tout aussi talentueuse que lui : Diam's. Qu'il la considère comme sa petite soeur n'est pas important, mais, à 2, ils ont sûrement eu plus de force pour affronter les épreuves qui les ont accablés. Cette relation, qui n'a rien d'un amour classique, puuisque les 2 ne sont pas mari et femme, a sûrement contribué à ce qu'il s'oriente vers la musique, car, auparavant, une carrière dans le football professionnel semblait s'ouvrir à lui, mais, en ce qui concerne la performance physique, plus de concurrents rivalisent que quand il s'agit de s'illustrer par voie intellectuelle. Bref, cela l'amène à fréquenter les studios d'enregistrement dès 1998 (à 18 ans), et à être productif depuis 2000, avec, jusqué ce jour, 7 oeuvres.

    Cette lecture vous a-t-elle donné envie d'être fan de Sinik ?


    votre commentaire
  • La France a eu la chance de s'enrichir encore un peu plus, culturrellement parlant, en faisant l'objet du choix de ce chanteur, qui est né le 15 août 1934 à Gênes en Italie. Il faut dire que, contrairement à nos amis transalpins, notre pays possède des terres vraiment exotiques. On ne peut dire si ce colonialisme persistant est un motif d'orgueil ou une honte, mais, il est néanmoins certain que c'est sûrement la raison qui a aidé cet artiste a préférer la nation bleu-blanc-rouge. Car, il faut savoir qu'il a passé son enfance en Nouvelle-Calédonie aux côtés de son père, qui était ingénieur. En 1947, quand il rentre en métropole (il a alors 15 ans), il a donc déjà pris l'habitude de chanter La Marseillaise, quand il s'ancre définitivement dans la culture en question en allant au lycée (ce qui est bien normal), puis à la Sorbonne. Mais, les études ne sont, apparemment, pas son réel amour, et c'est ainsi que, à la fin de ses études, il part faire le tour du Monde en cargo. Il est vrai que ce moyen de transport est économique ; toutefois, cela n'est pas donné, et il semble que, mine de rien, sa famille est aisée. Bref, le fait de voir du pays a dû être un bienfait considérable, pour lui. C'est aussi le commencement de la réalisation de ses rêves, puisque, en rentrant au bercail, il s'investit pleinement dans le jazz. C'est ainsi qu'il fait des première armes, en tant que contrebassiste. A ce moment,il n'est pas encore vraiment reconnu pour ses talents vocaux, mais cela l'ammène à une carrière rythmé par 17 albums. Malheureusement, cette histoire se finit violemment et tragiquement, puisque Nino Agostino Arturo Maria Ferrari (son vrai nom) se tire une balle dans le coeur le 13 août 1998 à Montcuq, dans le Lot.

    Déplorez-vous que Nino Ferrer ne soit plus là pour nous égayer ?


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique