• Comme d'habitude (Claude François)

    Jusqu'ici, c'était un crime de ne pas avoir étudié cette chanson, qui, paraît-il, est la plus chantée dans le Monde, depuis qu'elle a été adaptée en anglais sous le titre My Way. Ce succès s'explique, d'un certain point de vue, par le fait que le texte est fournni : pas moins de 7 couplets se succèdent. Tous sont différents, mais la lancinante expression que l'on retrouve dans le titre revient très régulièrement, très souvent. Cela est fait pour rappeler la routine et exprimer la récurrence. Car l'histoire est bâtie autour d'un couple d'amoureux, dont la journée-type est décrite. L'homme, qui est aussi le chanteur commence tôt sa journée de travail, et la finit de la même façon (c'est-à-dire en début de soirée) ; alors que sa partenaire démarre à une heure avancée son activité professionnelle, et la termine quand le soleil a disparu depuis longtemps. Bien sûr, la plupart des contingences de la vie quotidienne sont passées sous silence, car le but est de trouver le filon du romantisme, et on doit imaginer tout le reste. Mais, l'objectif est atteint, puisque tout le monde a déjà vécu de telles situations, et on perçoit, à travers ces paroles, la fragilité qu'amène l'amour : il est assez frustrant de se savoir éloigné de son (ou sa) bien-aimé(e). Mais, à l'inverse, la magie s'opère quand les 2 tourtereaux ont accepté d'être séparés pour un temps, ce qui fait les retrouvailles - le réconfort - sont d'autant plus intenses que le temps que l'on a passé seul. En ce sens, on parler de repère, comme avec le petit enfant qui retrouve sa maman. Et c'est en faisant cette comparaison que l'on prend conscience que l'amour conjugal est, quelque part, le prolongement de l'amour filial - il y a une certaine nostalgie de cette époque.

    Etes vous satisfait de retrouver la raison d'être de "Comme d'habitude" ?


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :