• Femme libérée (Cookie Dingler)

    Le thème de cette chanson n'est pas vraiment à rechercher, dans le sens où le refrain, que le grand public a sûrement entendu, donne les clés de la compréhension. Toutefois, pour savoir pourquoi "être une femme libérée [n]'est pas si facile", il faut se plonger dans les couplets. Ainsi, selon le texte, on peut reprocher à la société d'avant l'émancipation féminine d'avoir interdit au sexe faible (expression qu'il convient, ici, d'employer, même si elle déplaît à certains, parce qu'elle ne veut plus rien dire) de lire des choses osées ou novatrices, de parler trop et d'imiter le comportement de l'homme : tout cela correspond à des restrictions de liberté excessives, car, en renonçant à regarder la réalité en face, on s'est empêché de voir que les conséquences que ces messieurs redoutaient n'étaient, en fait, pas fondées. En revanche, dès lors que le mouvement a concerné des question d'ordre sexuel, l'affaire devient plus litigieuse. Car, si multiplier les conquêtes "au fond [du] lit" n'a, en soi, rien de répréhensible (du moment que l'on se protège), cela a provoqué un ajustement du comportement de ceux qui ont assisté à l'affirmation de cette frivolité : en réaction à cela, il y a, maintenant, des déchirements amoureux qui expliquent - en partie - l'attitude prédatrices de certains violeurs, et cela révèle, parfois, des faiblesses de virilité, car ne pas savoir contenir ses pulsions ne correspond pas à cette dernière notion. Bref, il est terrible de devoir affirmer que le dévéroullage d'une moitié de l'Humanité a entraîné l'apparition de certaines dérives, ce que contrebalancent de nombreux délices.

    Trouvez-vous que "Femme libérée" est une chanson qui a mal vielli ?


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :