• Joyce Jonathan

    Il convient de rester à la pointe de l'actualité, en étudiant comment les nouvelles pointures de la chanson française se donnent les moyens d'exister, et d'arriver où elles en sont ; et ce, même si on ne peut être assuré de leur future longévité. C'est que, dans le cas où ils seraient brutalement confronté à un fiasco, rien ne dit que le découragement les emportera. Tant pis, donc, si la succession des travaux que l'on entreprend, dans le cadre biographique que l'on a fixé, n'est pas très harmonieuse. Ainsi, on peut garder bonne conscience quand on décide de découvrir que l'artiste en question est née le 3 novembre 1989. Ce qui fait que, en 2010, elle a 20 ans, pour une bonne partie de l'année. Ce très jeune âge, pour figurer parmi l'élite du pays, doit amener à se demander ce qui peut arriver, selon les choix de carrière. Il faut imaginer que, si elle s'engage sur la voie d'une activité soutenue, son oeuvre, quand la vieillesse l'obligera à se retirer, sera colossale, et, toute sa vie durant, elle aura dû fournir un travail considérable, pour accumuler des richesses qu'elle n'aura plus le temps, alors, de dépenser. Il est, par conséquent, très peu probable que cela se passe ainsi. Il est fortement probable que la chanteuse en vienne à se reposer sur ses lauriers, la contraignant, par là, à retomber dans l'anonymat. On doit souligner, donc, que, désormais, l'accès à la célébrité est devenu si facile, pour ceux qui ont les capacités d'atteindre ce firmament, que, génération après génération, on peut faire la rencontre de gens riches, sans savoir pourquoi ils le sont, si on ne connaît pas leur histoire personnelle. Pour en revenir à l'icône qui fait l'objet de cet article, il n'y a rien à signaler, si ce n'est que, très tôt, elle a manifesté un vif amour pour la musique. Surtout, il faut savoir que c'est Internet, via MyMajorCompany, qui l'a révélé.

    Sommes-nous chanceux de voir éclore Joyce Jonathan ? 

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :