• Le Bal Masqué (La Compagnie Créole)

    Tout d'abord, il convient de décrire la structure de ce texte : en fait, on commence - après le fameuc "Decalecatan" - par le refrain, qui revient 4 fois, et finit en étant répété indéfiniment (ad libitum), avec le son de l'enregistrement qui baisse progressivement. Entre cela, 3 couplets s'intercalent, dont 1 (le dernier) ne sert pas à grand chose, puisqu'il consiste en l'énumération de costumes, ce qui peut s'avérer utile si on est à cours d'idées pour le Carnaval ; car c'est à cette fête que cette chanson fait allusion, rien que par son titre. Du coup, il est vrai qu'il ne reste pas beaucoup de paroles pour discuter de ce dont il est question. Toutefois, il peut être intéressant de rappeler qu'il n'y a pas d'activité plus indiquée pour respecter la tradition. Cependant, cela évolut : il y a quelques années, se déquiser en kamikaze, avec une fausse ceinture d'explosifs, ne signifiait pas grand chose, mais, maintenant que l'on est confronté à cette réalité, et il peut être amusant, pour certains, de se moquer de ce nouveau personnage. Car, c'est, dans ce cas, le but de ce choix subversif, qui n'est pas vraiment festif, puisque cette image fait peur (d'un autre côté, on peut revêtir un accoutrement de lion féroce, ce qui peut effrayer les plus jeunes). Et c'est ici que l'on retrouve le danger des rassemblements costumés. Car certains en profitent pour tuer ; en l'occurrence, les chanteurs semblent plus penser au sexe, en profitant de l'occasion pour changer de partenaire, sans en connaître l'identité, et sans engager de sentiments, donc. Aussi, il est essentiel de rappeler qu'il faut se protéger.

    "Le Bal Masqué" a-t-il pris une ride, depuis sa sortie en 1984 ?


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :