• Le Prince et la Danseuse

    Ce film fait vraiment partie de l'ancien temps, puisqu'il date de 1957. D'ailleurs, le casting a lui aussi vieilli, mais un des acteurs, qui est aussi réalisateur - il s'agit de Laurence Olivier (un homme). relève un peu le tout, puisque son nom est, peut-être, le seul qui, de loin, peut encore signifier quelque chose aujourd'hui. Mais, son coup d'éclat, pour ce long métrage, est d'être parvenu à susciter l'intérêt de Marylin Monroe, qui a profité de l'occasion pour faire sa vingt-sixième apparition sur le grand écran, en assurant, en plus la production. Ceci a valu à l'oeuvre de recevoir plusieurs distinctions, qui, malheureusement, n'ont plus de signification pour nous. Comme on le fait d'habitude, on va s'appuyer sur un "détail" : l'histoire que l'on conte se déroule en 1811. Au cas où le scénario, qui est tiré d'une pièce de Terence Rattigan, ne serait pas entaché d'anachronisme, on doit signaler que, en l'occurrence, la différence entre Europe et Amérique, entre Ancien et Nouveau Monde, est particulièrement saillante. En fait, il est question de remarquer combien le Vieux Continent a perdu le sens de la frivolité, en ce dix-neuvième siècle, par rapport aux puissants Etats qui émergent. Cela souligne combien la société d'Outre-Atlantique est faite pour le divertissement, et, donc, le développement, dans la mesure où l'être humain, qui crée les richesses, sait se satisfaire. Alors, certes, à l'époque, nos territoires étaient déchirés par la guerre, et, avec la paix, il y a lieu de croire que l'enthousiasme a finit par revenir partout.

    Doit-on être curieux, quant au "Prince et la Danseuse" ?


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :