• Milou en mai

    Ce film, sorti en 1990, interpelle les spectateurs sur la réaction qu'ont eu les bourgeois de France, lors de cette mini-révolution qu'a été mai 68. Toutefois, on a pas beaucoup d'indice sur le fait que ces gens sont issus d'une riche famille. Certes, il y a cette grande maison ; mais le détail qui, peut-être, en dit long : il s'agit des gants de Camille, un personnage interprété par Miou-Miou. On peut se demander pourquoi ces individus Sans Difficultés Financière (SDF), comme ils disent, portent cet accessoire. Peut-être est-ce pour éviter de se salir les mains et, ainsi, garder une belle peau et une belle manucure. Il est impossible de savoir vraiment. En tout cas, cela ne choque pas le père, Milou, joué par Michel Piccoli. Surtout, on devine l'état d'esprit de ces gens, avec l'arrivée de Grimaldi (Bruno Carette, membre des Nuls défunt), que l'on identifie comme un rustre, et aussi par l'intervention de Valérie Lemercier (dans le rôle de Mme Boutelleau), qui invite tout le monde à aller se cacher dans la forêt, pour échapper au péril communiste, après la soi-disante débandade du Général De Gaulle.

    Avez-vous envie de voir "Milou en mai", si ce n'est déjà fait ?

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :