• Quand on arrive en ville (Daniel Balavoine)

    Malgré que cette chanson ait été chantée par Daniel Balavoine, elle a été composée en 1978 par Michel Berger, dans le cadre de l'opéra-rock Starmania. Il ne semble pas inexact de dire que ce texte n'est pas dynamique, dans le sens où il ne retrace pas l'évolution d'un quelconque personnage : il y est fait, plutôt, la description d'une situation qui choque, pour l'époque : il s'agit de la violence gratuite et inexpliquée de bandes de jeunes. Le dernier qualificatif employé n'est pas tout à fait exact, puisque l'on se doute de la raison, qui pousse ces jeunes gens à mal agir : d'ailleurs, les paroles le rappellent, c'est le désespoir, "du moins, c'est c'que disent les journaux du soir". Quelqu'un qui est encore plein de fougue, et à qui on ne donne pas l'occasion de se défouler utilement, cherche, forcément, un moyen de tuer le temps. Au lieu de rien faire, pourquoi ne pas casser ? Même si on veut bien reconnaître que cela est vil, il est difficile de contenir cette fureur de vivre, dont on sait que, avec l'âge, elle va partir : il faut profiter tant que la Vie nous en donne la possibilité. Ce thème du temps qui passe est bien présent dans cet écrit chanté : l'idée revient au refrain, ainsi qu'au dernier couplet. Mais, ce qu'il faut retenir, c'est que l'impression principale que nous donne le parolier est celle d'un vieux réactionnaire, qui paraît être offusqué par l'évolution récente de la société : en cela, cette oeuvre musical est un véritable document d'archive. Aussi, comme l'agencement lexical traduit une certaine réticence que celui qui l'a créé ne devait pas appliquer à lui-même, c'est, peut-être, pour cela qu'il a préféré refourguer le bébé à quelqu'un d'autre, qui, sans doute, s'y reconnaissait mieux, ou qui avait moins de scrupules. Ou alors, il s'agit d'une simple commande.

    Est-ce que "Quand on arrive en ville" permet de vous lâcher ?


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    lilimu
    Vendredi 9 Février 2018 à 15:46
    Coucou à tous,
    personnellement, j'ai toujours pensé que cette chanson expliquait finalement l'inverse de ce qu'elle dit : "qui est-ce qui viole les filles ... ? C'est toujours les zonards.
    Qu'est-ce qui les pousse à mal agir ? C'est le désespoir... DU MOINS (on n'est pas surs) c'est ce que disent les journaux du soir (on n'est pas surs, mais les journaux le disent, ils ont surement raison)...
    En gros, dès qu'il y a un souci, on trouve la solution au problème en regardant du coté des zonards, des marginaux. Pourquoi ?? Parce que le but est de tous nous faire entrer dans un moule et de suivre le schéma "métro, boulot, dodo". Celui qui ne veut pas suivre ce schéma-là est donc un marginal. Or, dans l'inconscient collectif, le marginal est celui qui se place volontairement à l'écart de tous et, pour vouloir se mettre à l'écart de tous, il faut quand meme etre un peu timbré, un peu border-line voire, un peu "atteint psychologiquement"... Bien sur, ce n'est pas le cas mais c'est ce qu'on nous martèle à longueur de temps et on finit par y croire : pour s'insérern se faire des amis, vivre "normalement" : il faut faire comme tout le monde !!!
    Si tu choisis de ne pas suivre la meme voie que les autres, alors tu en paieras les pots cassés et on te mettra sur le dos tout ce dont on peut t'accuser !!
    Le but : ne jamais te laisser tranquille pour décourager tous ceux qui voudraient suivre ta voie parce que, encore une fois, le principe est le meme pour tous : entrons dans un moule, consommons à outrance (ou, en tout cas, autant que nos budgets le permettent), travaillons jusqu'à épuisement (et oubliant qu'on n'a qu'une vie et qu'il ne faut surtout pas la gaspiller), faisons des enfants à qui on enseignera ces principes (il faut absolument qu'ils fassent comme nous !!) et allons mourir dans les maisons de retraite, loin de nos familles (parce que ça y est, il est révolu le temps où 3 générations vivaient sous le meme toit !! Maintenant, il existe des ouroirs à vieux, il faut les utiliser !!).
    D'après moi, Balavoine dénonce tout ça dans sa chanson et rappelle à chacun que la vie, c'est maintenant qu'il faut la vivre !!! Quand il sit "on n'a pas le temps d'avoir 30 ans", je pense qu'il veut dire que l'age de la retraite, c'est pas à 60 ans qu'il faut la prendre !! A 60 ans, on est usé, fatigué par l'age et par les années de dur labeur. On n'a plus l'age et l'énergie de profiter de la vie !!! On devrait pouvoir vivre sa vie comme on veut entre 20 et 40 ans et ensuite, bosser ou alors, on devrait pouvoir construire une société dans laquelle il serait possible de bosser un peu et profiter de la vie beaucoup, pleinement (si on bosse tous un peu, plus de chomage !!)
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :