• Têtes Raides

    L'histoire de ce groupe est plutôt triste, dans le sens où il mérite amplement de jouïr d'une solide renommée nationale, mais ce n'est pas le cas. Disons, pour justifier ce soupçon d'injustice, que la formation existe depuis 27 ans, ce qui lui a laissé le temps de se faire connaître du grand public. En outre, ajoutons que, en moyenne, elle donne 200 représentations par an, réparties sur l'ensemble du territoire national. Enfin, signalons une production assez conséquente, puisque pas moins de 22 albums, ou participations à l'oeuvre d'autres artistes (au moins 14 galettes originales où le collectif musical en question est le seul à avoir la vedette). Alors, si le succès suprême - ce qui ne veut pas dire qu'il est au rendez-vous - n'est pas au rendez-vous, ce n'est pas parceque le nom de scène a changé au bout de 3 ans (avant 1987, on utilisait la désignation de Ted Red ; la variation phonique est, donc, mineure : la prononciation de l'intitulé varie peu, par rapport à celle de ce qui est en italique). Non ; l'obstacle majeur qui peut expliquer que les plateaux de télévision sont réticents à inviter ceeux dont on parle est qu'ils sont 10. Avec les instruments de chacun, la logistique devient vite ingérable, et, pour pouvoir accéder aux studios, il faut trouver autre chose. Certes, on pourrait imaginer qu'il y ait un porte-parole, mais, dans ce cas là, un présentateur n'a pas en face de lui les musiciens qui savent ravir ses oreilles - aucun intérêt. On peut, donc, conclure, en affirmant que, là, on ne sait pas se servir de la machine médiatique, et cela vaut de rester dans l'ombre.

    Souhaiteriez-vous vous voir les "Têtes Raides" crever l'écran ?


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :