• Yves Montand

    Il est difficile de savoir si on doit compter cet artiste comme un chanteur, qui s'est adonné, aussi, au cinéma, ou l'inverse. D'un point de vue chronologique, on constate un légér avantages aux longs métrages, puisque le premier est tourné en 1944, alors qu'il a 23 ans (en effet, il naquit le 13 octobre 1921 en Italie). Du point de vue numérique, l'avantage va clairement au monde de la chanson, puisqu'il est passé 81 fois devant la caméra, alors qu'il a retrouvé le micro plus de 150 fois. Surtout, il s'est extirpé du mauvais destin auquel il était voué grâce à cela. En effet, la famille du petit Ivo Livi quitte le pays natal au début des années 1920, alors que, sous la férule de Mussolini, la nation basculait dans le faschisme. Alors, le clan s'installe à Marseille, et, malgré l'ingéniosité du père, qui créé une fabrique de balais, il faut bien vivre. C'est ainsi que les 2 grands enfants - le frère et la soeur - doivent trouver un petit boulot. Pour l'instant, le petit dernier, sur lequel on se focalise, ne doit pas aller au charbon, mais cela arrivera vite, puisqu'il devra aller pointer à l'usine. Mais, lui, est passionné par les comédies musicales, et c'est sûrement par désobéissance qu'il se trouve un emploi de chauffeur de salle dans un cabaret phocéen, où il finit par se produire. Ainsi, sa carrière semble lancée en 1938. Et, c'est, peut-être, la guerre qui le pousse à s'élever, tout d'abord parce qu'il est obligé de monter à Paris. Là, il rencontre Edith Piaf, et c'est le coup de foudre. Celle-ci lui permettra de concrétiser une de ses ambitions : passer sur le grand écran. Malgré cela, et ses 2 montées sur les planches, il apparaît, compte tenu le récit de son éclosion que la musique est son premier amour, même si le but était peut-être plus l'action. Malheureusement, il emporte, en nous quittant, son mystère le 9 novembre 1991.

    Malgré sa mort, y'a-t-il de quoi rester braqué sur Yves Montand ?


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :